Dimanche 25 septembre

CANNIBALE + NATHAN ROCHE (solo)

*(+ frais réservation en ligne)

Un jour, il faudra sérieusement se pencher sur le sujet. Peut-être sortir une étude anthropo-ethno-socio-musicologique. Comprendre comment, depuis un salon de l’Aigle, Cannibale a poli un son à mi-chemin des Caraïbes, de la scène garage de la côte ouest américaine des années 1960 ou du Brésil de Tropicalia. […] Arrivés en bizuts dans le giron Born Bad à l’occasion des 10 ans, Cannibale s’assoit aujourd’hui, et à une place de choix, à la table des groupes tenanciers du label. Auteurs de concerts complètement frelatés, les Normands devraient continuer avec leurs nouveaux titres à mettre à l’amende toutes les fosses des stades du continent. À l’avenir, leur dernier album intitulé Life is Dead occupera un chapitre à part dans l’étude anthropo-ethno-socio-musicologique qui leur sera consacrée. Un moment un peu post-mortem de pleine création.
Depuis son arrivée sur le sol français en 2014, Nathan Roche s’est imposé – bien malgré lui – en incontournable de la diaspora musicale australienne en France. Fi de ses expérimentations débridées avec CIA Débutante (Siltbreeze records) et de ses fulgurances pop avec le Villejuif Underground (Born Bad records), Nathan a également trouvé le temps à l’été 2020 d’enregistrer son premier album solo en 6 ans. Ce disque, « Drink Up, Rainforest Sinatra » (GWTW) nous permet de redécouvrir sa capacité d’écriture à la fois pop et lettrée, quelque part entre Kevin Ayers, David Berman et Ben Wallers. Sur scène, le Nathan Roche Band est une entité à géometrie variable, ou musiciens et amis se rejoignent. Pour Sonic Protest, le groupe est composé de Guillaume Marietta, des membres de Music on Hold, de Guillaume Rottier (Rendez Vous) ainsi que de Milia Colombani (Belmont Witch).

Rock / Post punk

Patio

17h

Plein tarif 10€* | Adhérent 7€ | Yoot 5€

*(+ frais réservation en ligne)